Identification OPAC
Mon compte

Réseau des médiathèques de Clamart

 

IMG WEB JAZZ 2017

Coup de projecteur sur le festival Jàzz Clamart

Samedi  7 octobre, le festival  Jàzz Clamart accueillera, sur la scène du théâtre Jean Arp, Kyle Eastwood et son Quintet, avec  le saxophoniste italien Stefano Di Battista en invité spécial. Coup de projecteur sur ces deux artistes incontournables de la scène jazz actuelle…


Kyle Eastwood

Dans la famille Eastwood, nous demandons le fils aîné, Kyle. Celui-ci, partant dans un premier temps sur les traces de son célèbre père, entama des études de cinéma. Puis, sous l’influence du Festival international de musique pop de Monterey (qui se déroulait à quelques kilomètres de la maison familiale), et de grands jazzmen avec lesquels Clint Eastwood était ami (Count Basie, Stan Getz, Miles Davis, Wayne Shorter, Herbie Hancock), Kyle se tourne vers la musique.  Il commence par le piano, puis la guitare basse et enfin la contrebasse. Il a composé plusieurs musiques de films réalisés par son père : Lettres d’Iwo Jima, Gran Torino, Invictus.   En 1998, il signe un contrat avec Sony et sort son premier album From there to here, sur lequel on retrouve la voix de Joni Mitchell. C’est sur le label Rendezvous que Kyle sort ses deux albums suivants Paris Blue  et Now, orienté modern-jazz. La sortie de son prochain album, In transit, est programmée pour le 20 octobre.

Discographie :

2015 : Time pieces

2013 : The view from Here

2011 : Songs from the château

2009 : Metropolitain

2006 : Now

2004 : Paris blue

1998 : From there to here


Stefano Di Battista

Stefano Di Battista apprend le saxophone à 13 ans, en étudiant tout d’abord le répertoire classique au conservatoire, et décroche un premier prix à l’âge de 21 ans. Le déclic pour le jazz se produit au festival de Calvi, au cours duquel il rencontre le pianiste et compositeur Jean-Pierre Como, qui l’invite à jouer à Paris. Le Sunset, célèbre club de jazz de la rive droite, l’accueille à plusieurs reprises. Le saxophoniste s’installe alors à Paris, collabore avec Aldo Romano, Laurent Cugny, Elvin Jones, Michael Brecker, joue dans le sextet créé par Michel Petrucciani, fonde son propre quintette. Fortement inspiré par les grands classiques des années 50 et 60, Stefano Di Battista développe un style que l’on peut qualifier de « néo hard bop ».

    Discographie

2011 : Woman’s land

2007 : Trouble shootin’

2004 : Parker’s mood

2002 : Round about Roma

2000 : Stefano Di Battista

1998 : A prima vista

1997 : Volare

1996 : Live au Parc Floral


Retrouvez notre sélection spéciale Jazz à Clamart 2017 consacrée à ces deux jazzmen :

SÉLECTION JAZZ À CLAMART

Jazz à Clamart 2017

Carrousel OPAC

Cliquez-ici pour consulter la sélection complète.


Pour plus d’informations concernant le festival  Jàzz Clamart:

www.clamart.fr

et

http://www.theatrejeanarp.com/saison/fiche_spectacle.cfm/275821_kyle-eastwood-quintet.html


Pour clôturer le festival, le Réseau des médiathèques, quant à lui, vous propose un concert littéraire, le samedi 14 octobre à 16h à la médiathèque Buanderie : Marcus Malte fera la lecture de son roman Les harmoniques, accompagné au chant par Virginie Teychené et à la contrebasse par Gérard Maurin. 

Le samedi 14 octobre à la médiathèque la Buanderie à 16h (en salle de conférence)

 

Les harmoniques 1